Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand la fiction tente de maitriser la réalité

Un exercice de double attentat terroriste a été organisé à l’aéroport de Tarbes et au Sanctuaire de Lourdes ce mardi. Une journée pas comme les autres…

Midi. Un groupe de quatre hommes déboule depuis le parking de l’aéroport de Tarbes Lourdes Pyrénées. En quelques secondes, les premiers tirs d’armes de guerre retentissent dans le hall des arrivées, les premiers corps tombent. Des cris, des douilles qui rebondissent sur le sol, des corps ensanglantés.

12h04. Les quatre hommes ont disparu dans les méandres de l’aéroport des Hautes-Pyrénées. Il ne reste que des victimes. Certaines hurlent leurs douleurs, leurs peurs. D’autres resteront silencieuses, alors que quelques minutes auparavant, la joie régnait chez ce groupe de jeunes skieurs venus dompter les pentes des stations des Pyrénées.

Midi, c’est aussi l’heure du début d’un exercice de très grande ampleur organisé par les services de la Préfecture des Hautes-Pyrénées. Un exercice de simulation d’un attentat terroriste grande nature. Si les armes tirent à blanc, le bruit résonne dans tout l’aéroport, tout comme les cris des 200 figurants qui jouent les victimes fictives de ces quatre terroristes effrayants.

Autour d’eux, 150 policiers, 22 policiers judiciaires, 130 gendarmes, 142 sapeurs-pompiers, mais aussi des militaires de l’opération Sentinelle, les secouristes des différentes organisations des Hautes-Pyrénées. Tous répartis sur le site de l’aéroport de Tarbes, mais aussi du Sanctuaire de Notre Dame de Lourdes où un exercice similaire débute une heure plus tard.

Sur l’esplanade du site religieux, fermé pour la première fois de son histoire, cinq hommes armés vont investir...

Lire la suite de notre article (accès gratuit) sur le site pyreneesinfotarbes.fr

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo, #65 Hautes-Pyrénées
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :