Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’enquête s’oriente sur un assassinat

Encore beaucoup de questions après le meurtre d’un homme de 59 à Tarbes mercredi soir. La préméditation  est retenue, mais l’auteur est toujours en fuite.

Pierre Aurignac
Le procureur de la République de Tarbes a fait le point sur l'enquête après le meurtre d'un homme à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

La piste de la préméditation est celle retenue par les enquêteurs du SRPJ de Pau et le Procureur de la République de Tarbes, dans le cadre de l’homicide de mercredi soir. Il était aux alentours de 19 heures quand la compagne de Joël le découvre étendu au sol. Quelques minutes plus tôt, le meurtrier a frappé à la porte de sa victime. Cette dernière va alors ouvrir la fenêtre de son appartement situé au rez-de-chaussée de la rue du Corps Franc Pommiès à Tarbes. Il sera abattu par son agresseur.

Trois balles mortelles vont toucher Joël, âgé de 59 ans. L’homme, peu connu par les services de justice, ne faisait pas l’objet d’attentions particulières. Ses voisins parlent même d’un couple gentil et sans histoire.

Pourtant, c’est la piste de la préméditation que le procureur de la République de Tarbes, Pierre Aurignac, privilégie désormais. Car l’agresseur est arrivé avec une arme de poing pour rencontrer sa future victime. « Ce n’est pas un règlement de compte » lié au banditisme, selon les premiers éléments de l’enquête expliqués par le Procureur Aurignac.

Beaucoup d’interrogations subsistent pour l’instant autour de cet assassinat en plein cœur de Tarbes, dans une ville où ce genre de drame arrive très rarement. L’enquête se poursuit, notamment pour identifier « le ou les auteurs » du meurtre avec préméditation. Pour l’heure, aucun indice n’a permis de les identifier.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Sur la Télé de Tarbes >> La conférence de presse du Procureur de la République sur le point de l'enquête sur le meurtre à Tarbes.

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :