Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une vengeance au cœur de l’enquête

Trois personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre du meurtre perpétré à Tarbes en janvier dernier. L’enquête s’oriente vers une vengeance.

Pyrénéesinfo
Trois personnes placées en garde à vue pour l'affaire du meurtre de Joël Balmé à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes).

Vingt ans après les faits, une histoire de vengeance pourrait être au cœur du meurtre de Joël Balmé à Tarbes, le 31 janvier dernier. Selon nos confrères de France Bleu Béarn, trois personnes ont été placées en garde à vue dans le Vaucluse ce mardi 5 juin 2018.

Au cœur des faits, une affaire d’attouchements sur une jeune enfant, qui s’est déroulé il y a vingt ans et pour laquelle Joël Balmé a été condamné. Mais selon les premiers éléments de l’enquête révélés par France Bleu Béarn, cette affaire pourrait être à l’origine du drame.

Un proche de la victime aurait commandité le meurtre de Joël Balmé, deux décennies plus tard… et quelques centaines de kilomètres plus loin. Car c’est à Tarbes qu’au moins un homme s’est rendu pour frapper à la porte de l’homme de 59 ans. En ouvrant sa fenêtre, Joël Balmé va être abattu sans sommation. Trois balles mortelles toucheront l’homme.

L’information judiciaire, ouverte en janvier dernier pour assassinat, a été confiée à la police judiciaire de Pau. La garde à vue des trois personnes (commanditaire et exécutants) se poursuivait ce mercredi matin.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Le Replay de la Télé de Tarbes >> La conférence de presse du Procureur de la République après le meurtre de Joël Balmé (Février 2018)

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :