Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de rassemblement autorisé ce samedi soir à Tarbes

Après les dégradations au Temple maçonnique il y a 15 jours, le Préfet des Hautes-Pyrénées a décidé d’interdire toute manifestation nocturne ce samedi à Tarbes.

Temple franc-maçonnique de Tarbes
La dernière manifestation nocturne à Tarbes avait été marquée par des dégradations au temple maçonnique de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

Deux semaines après la manifestation du 9 mars 2019 dite des « Gilets Jaunes » à Tarbes, et les dégradations dans le temple franc-maçon, le Préfet des Hautes-Pyrénées a décidé d’interdire tout rassemblement dans le centre de Tarbes ce samedi soir.

Après un rassemblement à Pau le week-end dernier, un nouvel appel à une manifestation nocturne a été lancé pour ce samedi 23 mars 2019 dans le centre-ville de Tarbes. Mais elle ne pourra pas avoir lieu. «Aucune déclaration de manifestation préalable n’a été déposée en préfecture à cet instant. Ces appels ne s’inscrivent donc dans aucun cadre légal et aucun parcours n’a été défini. Si le droit à manifester est une liberté constitutionnelle, le respect de l’ordre public et la sécurité des personnes et des biens le sont tout autant», explique le Préfet Brice Blondel.

Il sera donc interdit de manifester dans le centre ville de Tarbes ce samedi 23 mars 2019 à partir de 18 heures jusqu’au dimanche matin à 6 heures, sur un périmètre large et bien défini : du nord de Tarbes sur les avenue du Maréchal Juin, avenue du Maréchal Joffre, rue Achille Jubinal, Boulevard du Martinet, quai de l’Adour, jusqu’au sud de Tarbes à partir du boulevard du Président Kennedy, boulevard du 8 mai 1945 et boulevard Claude Debussy.

Cette interdiction confirme le renforcement des mesures prises nationalement par le Gouvernement contre les débordements des manifestations nocturnes dans de nombreuses villes de France, ou en journée comme à Paris, Bordeaux ou Toulouse. «Toute personne participant à ce type de manifestation peut être punie de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe qui s’élève à 135 euros. Les contrôles et le dispositif de sécurité seront renforcés. Ces mesures répondent à la priorité d’assurer la sécurité des personnes et des biens», ajoute le Préfet des Hautes-Pyrénées.

Cette interdiction se rajoute à celle concernant la vente de produits chimiques inflammables, de boissons alcoolisées et d’artifices du samedi à 8 heures jusqu’au lundi à 8 heures, comme c’est le cas depuis le début du mouvement.

En conclusion, «le Préfet des Hautes-Pyrénées appelle la population à ne pas prendre part à ce rassemblement interdit. Outre les risques pour leur propre sécurité, les contrevenants s’exposeraient en toute connaissance de cause à des poursuites. Toute atteinte à l’ordre public sera réprimée. Aucun débordement ne sera toléré.»

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :