Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les écoles de conduite manifestent ce lundi

Les écoles de conduite des Hautes-Pyrénées seront dans la rue ce lundi à Tarbes. Pas de cours, mais une manifestation pour préserver leur métier.

Pyrénées Infos Tarbes
Les auto-écoles des Hautes-Pyrénées seront encore dans la rue pour préserver leur métier (Pyrénées Infos).

Les auto-écoles des Hautes-Pyrénées ont décidé de manifester dans les rues de Tarbes. Ce lundi 25 mars 2019, les entreprises d’écoles de conduite se rendront à la Préfecture pour dénoncer l’inaction du Gouvernement. Le rassemblement aura lieu dès 7h30 au Centre d’examens de la Zone Kennedy à Tarbes, avant de se rendre en cortège dans l’agglomération de Tarbes pendant trois heures, jusqu’à la place Charles-de-Gaulle. Un rendez-vous avec le Préfet Brice Blondel est prévu.

Voici le communiqué de l’association des écoles de conduites des Hautes-Pyrénées. «L’intersyndicale CNPA-UNIDEC ASAV appelait le 11 mars les écoles de conduite de toute la France à se rassembler lundi 25 mars 2019 à Paris principalement, pour exiger du Gouvernement de faire appliquer les décisions de justice émises à l’encontre d’une plate-forme basée à Lyon et condamnée pour travail illégal. Il s’agit également de sensibiliser le Gouvernement et le grand public aux mirages du low cost.

Pour des raisons de sécurité inhérentes à la visite du président Chinois à Paris lundi, la manifestation n’est pas autorisée et a été reportée au lundi 1er avril 2019. Les écoles de conduite des Hautes-Pyrénées ont donc décidé de se mobiliser à Tarbes ce lundi. Le but de la manifestation est avant tout de demander au Préfet de faire respecter dans le département la réglementation sur l’exercice de l’enseignement de la conduite à titre onéreux.

L’exercice de notre métier n’est pas autorisé sans local d’enseignement. Le local est un gage de la qualité de l’enseignement et donc contribue à l’amélioration de la sécurité routière. La sécurité routière sera selon nous bradée si le gouvernement suit certaines recommandations du rapport DumasGuérini qui tendent à envisager la sécurité routière seulement à travers le prisme du prix et voudrait faire du numérique l’alpha et l’oméga de la formation à la conduite automobile.

Derrière le prix, il y a un coût et il convient d’ailleurs de rappeler que les charges prélevées par l’Etat sur le prix de la formation s’élèvent à 70%. Les écoles de conduite de proximité ne sont pas contre le digital et tout ce qui peut rendre plus efficace et transparent leurs enseignements ; d’ailleurs, la plupart d’entre elles utilisent de nombreux outils numériques mais en complément du travail d’enseignement fait en présentiel.

Lundi matin, nous aurons des propositions à faire au gouvernement via M. Le Préfet notamment celles issues d’un groupe d’enseignants locaux.»

Pyrénéesinfo à Tarbes, E.B.

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo, #65 Hautes-Pyrénées, #EcoPyrénées
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :