Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une nouvelle organisation qui ne passe pas

Les facteurs de Bagnères-de-Bigorre sont en grève depuis le 16 septembre. Ils dénoncent la nouvelle organisation de leur temps de travail mise en place par la direction de La Poste.

La Poste Bagnères-de-Bigorre
Les facteurs de Bagnères-de-Bigorre sont en grève contre la nouvelle organisation de leur temps de travail (Photo Illustration, DR).

Les facteurs de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) restent en grève. Depuis le lundi 16 septembre 2019, ils dénoncent la nouvelle organisation de leur temps de travail, mis en place par la direction de La Poste dans les Hautes-Pyrénées. Voici le communiqué de Cyril Caperet, pour la CGT FAPT des Hautes-Pyrénées.

«A l’issue d’un conflit d’un mois en mai-juin 2019, Les postiers de Bagnères, soutenus par la CGT, ont conclu un accord avec La Poste incluant les conditions de mise en œuvre de la future organisation du travail. Cette nouvelle organisation est effective depuis mardi 17 septembre 2019 sans que La Poste n’ait respecté l’ensemble de ses engagements contractuels. Les facteurs de Bagnères comme ceux du département et de toute la France, n’ont pas demandé cette modification importante de leurs horaires de travail. Ils subissent une violente dégradation de leur liberté et de leur vie privée amputée du jour au lendemain de 45mn par jour et d’une fin de service retardée d’1h45mn... 6 jours par semaine.

De plus, l’obligation de coupure déjeuner impose des déplacements inutiles et aberrants. En effet, le total des kilomètres générés par les allers-retours entre la tournée et le lieu de restauration représente au total, pour les 19 tournées de Bagnères (calculé à partir des documents fournis par La Poste),... 114.32km par jour... 3 430km par mois... soit.... 82 310 km sur les 2 ans de la réorganisation !

Plus de 5 Tonnes de CO2 de plus que nécessaire... pour une entreprise « éco-responsable ». Cette méthode se généralise dans toute la France, imaginez l’impact ! Les facteurs de Bagnères souhaitent que La Poste leur permette, au volontariat, de choisir de prendre ou de ne pas prendre cette coupure méridienne. Leur vie professionnelle, privée et l’environnement y serait gagnants ; le climat social également.»

Pyrénéesinfo en Hautes-Pyrénées.

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

Dans ma coloc

 

Tag(s) : #65 Hautes-Pyrénées
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :