Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stéphanie Abbadie à Tarbes, Bruno Vinualès à Lourdes

La République en marche a désigné ses deux candidats officiels pour Tarbes et Lourdes. Stéphanie Abbadie et Bruno Vinualès porteront les couleurs présidentielles.

Bruno Vinualès Stéphanie Abbadie
Bruno Vinualès à Lourdes et Stéphanie Abbadie à Tarbes, porteront les couleurs de la République en Marche pour les élections municipales (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

La République En Marche entre en campagne dans les Hautes-Pyrénées. La Commission Nationale d’Investiture a désigné ses deux premires candidats officiels pour les élections municipales de mars 2020. A Tarbes et à Lourdes, ce sont deux élus locaux qui porteront les couleurs du parti présidentiel.

Face à Stéphanie Lacoste, soutenue par le référent départemental, c’est Bruno Vinualès qui a été désigné officiellement pour les municipales à Lourdes. Hôtelier dans la cité mariale, Bruno Vinualès est conseiller municipal à Lourdes (après avoir été adjoint de la maire sortante PRG Josette Bourdeu) et conseiller départemental (apparenté PRG).

Très impliqué dans le développement touristique de la cité mariale, Bruno Vinualès soutient Emmanuel Macron depuis l’élection présidentielle. Il est aussi l’un des principaux opposants à Josette Bourdeu. S’il a reçu l’investiture de la République En Marche, après avoir obtenu un soutien fort du député LREM Jean-Bernard Sempastous, il devra faire face à Stéphanie Lacoste, soutenue par le référent départemental de LREM 65. Celle-ci lancera officiellement sa campagne ce samedi, avec l’inauguration de son local « Lourdes pour tous ».

A Tarbes, Stéphanie Abbadie sera la candidate de La République En Marche. Là aussi, c’est une fidèle d’Emmanuel Macron et du député Jean-Bernard Sempastous, dont elle est la suppléante. Ancienne conseiller municipale socialiste d’opposition, sur la première mandature de Gérard Trémège, Stéphanie Abbadie est sur le terrain depuis la création du parti présidentielle.

Elle sera face à un nombre important de candidats sur la ville de Tarbes, dont Pierre Lagonelle et son mouvement « Tarbes pour tous ». Celui-ci est aussi membre de La République En Marche mais portera officiellement les couleurs du Modem, le parti de François Bayrou, dans cette campagne électorale tarbaise.

La campagne électorale à Tarbes comme à Lourdes ne fait que commencer. Si elle sera riche en candidats, elle pourrait aussi être encombrée dans le « centre » de l’échiquier politique local.

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

Dans ma coloc

 

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :