Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De l’argent et des actions pour le centre-ville

En signant une convention avec l’EPF d’Occitanie, le maire de Tarbes et président de l’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées poursuit les actions mises en place pour redonner un nouveau souffle au centre-ville.

Gérard Trémège
L'agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées et l'EPF Occitanie unis pour poursuivre la rénovation des centres-villes de Lourdes et Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

« Notre engagement, ce n’est pas du bidon. C’est du vrai ». En signant une convention opérationnelle avec l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie pour la rénovation des centres-villes de Tarbes et de Lourdes, le président de la Communauté d’agglomération de Tarbes Lourdes Pyrénées veut montrer qu’il n’a pas attendu les élections municipales pour engager des actions en faveur des centre-villes.

Cette convention est la suite logique du plan Action Cœur de Ville développé depuis plusieurs mois par les cités tarbaises et lourdaises, sous le couvert de l’agglomération. Le but est simple : offrir de nouvelles perspectives d’aménagement et de développement pour des hyper centre de villes moyennes en souffrance. Une situation qui n’est pas propre à Tarbes et à Lourdes.

Grâce au partenariat avec l’EPF d’Occitanie, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, entend accélérer sur les projets déjà mis en place. « Neuf premiers projets sont engagés, avec l’accord sur les cessions d’immeubles. Sur la rue Brauhauban, l’avenue Bertrand-Barrère, l’avenue Hoche, la place du Foirail, la place de Belfort… Ce sont 92 logements en centre-ville qui seront rénovés ou reconstruits. Ce sont 5 millions d’euros de travaux, avec du travail pour les entreprises locales », explique Gérard Trémège.

Car logement et commerce de centre-ville vont de pair. Avec les actions engagées dans le cadre de Action Cœur de Ville, l’objectif est de lutter contre l’habitat indigne, rénover des logements en centre-ville, pour permettre à de nouveaux habitants de s’installer au plus près du cœur de la cité.

« La ville de Tarbes donne l’exemple avec l’acquisition de l’immeuble « Totem » sur al rue Brauhauban. Ce sont cinq appartements où il faut tout refaire et un commerce en pied d’immeuble où nous pourrons proposer un loyer acceptable », ajoute le maire de Tarbes.

La rue Brauhauban à Tarbes sera d’ailleurs la vitrine de ces nouvelles actions entreprises pour offrir un renouveau au centre-ville urbain. Elle verra prochainement l’installation de l’Office de commerce, l’ouverture d’une « Fabrique à boutiques » pour aider les porteurs de projets, et la rénovation de l’immeuble par la Ville de Tarbes.

La ville de Lourdes n’est pas oubliée dans la signature de cette convention entre l’agglomération et l’EPF d’Occitanie. Le centre ville (entre Peyramale, Marcadal et Champ Commun) verra l’EPF rénover 20 à 30 logements grâce à l’achat de 6 à 8 immeubles. Ainsi que sur le secteur des Rochers où une vingtaine de logements pourraient aussi retrouver une nouvelle jeunesse… et des habitants !

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

Dans ma coloc

 

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo, #EcoPyrénées
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :