Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Une réponse ni adaptée ni sérieuse »

Après les nouvelles déclarations sur les stations de ski, la sénatrice des Hautes-Pyrénées Maryse Carrère a interpellé le Gouvernement, dénonçant une situation « ni adaptée ni sérieuse ».

Maryse Carrère
La sénatrice des Hautes-Pyrénées a interpelé le Gouvernement sur l'avenir des stations de ski (DR, Sénat).

Après les nouvelles déclarations du Premier Ministre Jean Castex ce mercredi matin sur BFM TV, l’avenir des stations de ski restent sombres pour les prochaines vacances. De quoi faire réagir la sénatrice PRG des Hautes-Pyrénées, Maryse Carrère. Car face à l’annonce des remontées mécaniques fermées, et de la mise en quarantaine des skieurs allant à l’étranger, l’élue bigourdane a profité de la présentation d’un amendement au Sénat pour interpeler le Gouvernement.

Le communiqué de Maryse Carrère, sénatrice PRG des Hautes-Pyrénées. «J’ai souhaité profiter de ce moment de parole pour pousser un cri d’alerte en réaction aux annonces du Premier ministre qui m’ont pour le moins surprise. En effet, non content de refuser la réouverture des remontées mécaniques dans les stations de ski, au nom desquelles nous nous battons depuis plusieurs semaines, l’Exécutif a annoncé que des contrôles aléatoires se feraient aux frontières et que les Français qui souhaiteraient aller skier à l’étranger se verraient mettre en quarantaine pendant sept jours. On s’égare dans des considérations qui infantilisent et pénalisent nos concitoyens, et menacent leurs libertés de déplacement...

Voici le texte de mon intervention. Merci Monsieur le Président, Je ne reviendrai pas sur l’objet de cet amendement qui a été très bien défendu par mes collègues montagnardes. Mais je ne peux pas m’empêcher de resituer cet amendement dans le contexte actuel, très actuel, où les stations touristiques, notamment les stations de ski et les stations de montagne, viennent de recevoir des réponses pour le moins effarantes à leur demande légitime d’ouverture à Noël. Quand les responsables de stations de ski et les maires des communes disent « laissez-nous ouvrir à Noël, nous sommes responsables et prêts », on leur répond « on ne va pas vous laisser rouvrir mais ne vous inquiétez pas, on va arrêter les Français aux frontières pour qu’ils n’aillent pas skier à l’étranger ». Alors franchement, je ne suis pas certaine que cette réponse soit adaptée ni franchement sérieuse. Donc au moins permettez-nous, au travers de cet amendement, d’apporter des réponses adaptées et sérieuses dans ce contexte difficile.»

Pyrénéesinfo en Hautes-Pyrénées, E.B.

Toute l'info de Tarbes et des Hautes-Pyrénées en continu sur pyreneesinfo.fr

 

La Télé des Pyrénées sur YouTube

 

#HautesPyrenees #Ski #Politique #Senat #Pyreneesinfo #PyreneesInfos #HiverPyrenees #SkiPyrenees #PRG #Gouvernement #Bigorre

Tag(s) : #65 Hautes-Pyrénées, #EcoPyrénées, #Le Ski dans les Pyrénées

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :