Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

300 ans d’histoire pour les Hussards de Tarbes

300 ans d’histoire au cœur de la Grande Histoire de la France et de l’Europe. Le 1er RHP et ses Hussards fêtent leurs 300 ans, au cours de trois jours d’animations à Tarbes.

300 ans du 1er RHP de Tarbes
Trois jours de fête, de jeudi à samedi, dans les rues de Tarbes pour les 300 ans des Hussards (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Trois jours de fête, trois jours d’animations pour célébrer trois cents ans d’histoire à travers l’Histoire de la France et de l’Europe. Le 1er Régiment de Hussards Parachutistes de Tarbes (Hautes-Pyrénées) s’apprête à fêter son tricentenaire du jeudi 8 au samedi 10 juillet 2021.

Déjà, dans la cour d’honneur du Quartier Larrey, la grande tribune est prête. Un spectacle son et lumières est prêt à être présenté devant 2 000 personnes durant trois soirées pour célébrer ces 300 ans d’aventures militaires et d’engagement au service de la Nation. Un spectacle digne des plus grands spectacles de France sera proposé par le 1er RHP en entrée gratuite (et sur réservation et présentation du pass sanitaire).

Mais les animations seront, toujours gratuites, et très nombreuses durant trois jours dans toute la ville de Tarbes. A commencer par la présence de la Patrouille de France au-dessus de la Bigorre. 5 000 personnes (avec pass sanitaire) pourront être accueillies sur l’aérodrome de Laloubère, le vendredi 9 juillet dans l’après-midi et le samedi 10 juillet 2021 au matin.

Au Haras de Tarbes, des représentations équestres, une exposition retraçant l’histoire du 1er RHP au fil de ses engagements sur tous les conflits seront proposées ; tandis que le Jardin Massey accueillera, autour du Musée des Hussards en entrée gratuite, des reconstitutions historiques de différentes époques.

Sur la place de la Mairie, des balades en calèche et les aubades de la fanfare du 1er RHP, tandis que la salle des fêtes accueillera l’exposition des photographies d’El Padre, autour des poilus de la 1re Guerre Mondiale.

L’histoire du 1er RHP remonte à 1720
Créé en 1720, le régiment de hussards de Bercheny, du nom de son premier chef, un comte hongrois au service du roi de France, devient en 1791 le 1er régiment de hussards. Il se distingue durant les guerres de la Révolution et de l’Empire : à Valmy (1792), Jemmapes (1792), Castiglione (1796) et Eylau (1807). Au 19e siècle, il participe aux campagnes extérieures : Algérie, Liban, Crimée notamment. En 1914, il participe à toute la guerre, que ce soit à cheval ou à pied. En 1940, il pénètre en Belgique où 400 hussards arrêtent pendant 3 jours, au prix de lourdes pertes, 5 bataillons allemands.

En avril 1946, le général Miquel, directeur de l’ABC annonce la dissolution du 1er RH pour le 1er juillet. Cette dissolution est confirmée par le général Kientz, directeur de la cavalerie en Algérie. Cependant, séduit par sa riche histoire et par ses qualités bien vivantes, le général de Lattre de Tassigny impose sa volonté de maintenir le régiment et annonce sa nouvelle vocation : unité de reconnaissance de la 25e DAP. Le 1er RH est de fait le premier régiment de l’armée de Terre à devenir parachutiste.

De l'Indochine au Mali
Le régiment enchaîne les opérations extérieures : de 1948 à 1962, il se bat ainsi en Afrique, en Indochine et en Algérie. En 1963, il s’installe à Tarbes. Il est régulièrement déployé au Tchad dès 1978, ses escadrons participent à la Guerre du Golfe en 1990 puis arrive la période de l’engagement dans les Balkans en 1993 dans lequel il sera impliqué à de nombreuses reprises jusqu’en 2010. Deux hussards parachutistes meurent pour la France en Afghanistan entre 2001 et 2012. En 2013, l’étendard du régiment est décoré de la fourragère aux couleurs de la croix de la valeur militaire pour son long engagement sur ce théâtre.

Le régiment est ensuite engagé dans la bande sahélo-sahélienne (opération Serval puis Barkhane) et en république de Centrafrique (opération Sangaris). En 2016, dans le cadre de la remontée en puissance de l’armée de Terre, un escadron de reconnaissance et d’investigation supplémentaire est créé. Le 5e escadron renaît ainsi de ses cendres. Il est engagé deux semaines après sur sa première mission : l’opération Sentinelle. Il effectuera déjà sa troisième projection extérieure à l’été 2020. De 2015 à 2017, le régiment vit une période sans OPEX mais connait un engagement sans précédent sur le territoire national. En 2018 il est de nouveau déployé sur l’opération Barkhane, principalement au Mali. Il a de nouveau massivement été projeté en 2020 sur l’opération Barkhane. Au cours de cette opération trois hussards parachutistes sont morts pour la France.

Le 1er RHP est le seul régiment blindé de la 11e brigade parachutiste. Tourné vers l’opérationnel et unique en son genre, il se distingue par sa capacité à larguer d’un avion ses véhicules de combats.

Pyrénéesinfo à Tarbes.

Toute l'info de Tarbes et des Hautes-Pyrénées en continu sur pyreneesinfo.fr

 

https://www.youtube.com/channel/UCf1ycwDUU6L-CYCZpsqdpWw?view_as=subscriber

 

#Tarbes #Armee #1erRHP #300ans #Hussard #Pyreneesinfo #Tarbesinfo #PyreneesInfos #TarbesInfos #Bigorre #HautesPyrenees #Animations #EteTarbes #EtePyrenees

Tag(s) : #65 Tarbes & Agglo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :